À propos

 

 

Bonjour, je m’appelle Julien Musy.

Bienvenue ici.

Je suis coach, passionné par tous les sujets qui expliquent de près ou de loin pourquoi nous faisons.

 

Mon enfance et mon adolescence ont été marquées par le sport de haut niveau.

J'ai été champion de France de tennis, puis sélectionné en équipe de France.

Suite à une blessure & surtout une forme de burn-out sportif, j'ai finalement arrêté le tennis.

Cela m'a amené à une crise identitaire profonde & une dépression qui m'ont amené à me passionner pour le fonctionnement humain & la maximisation de son potentiel d'épanouissement.

Ce qui m'a sauvé ?

Le coaching & designer la vie de mes rêves tout en m’autorisant à sortir de ce que les autres attendaient de moi.

Malgré un master de Finances, je n’ai jamais pu être salarié…

J’ai alors directement crée mes premières entreprises dans les domaines qui me passionnaient tout en continuant à apprendre de manière obsessive sur le fonctionnement humain.

J’ai grâce à cela pu créer des entreprises qui ont atteint les 7 chiffres tout en devenant libre financièrement, en voyageant partout dans le monde & en m’épanouissant dans tous mes domaines de vie.

J’ai également accompagné des milliers de clients & réalisé des milliers d’heures de coaching individuel.

Aujourd'hui, ma mission est de permettre à chaque être humain de maximiser son potentiel d'épanouissement en apprenant à se connaître, se comprendre & à ajuster sa trajectoire en fonction de sa raison d'être.

 

En savoir plus ?

 

J’ai eu la chance d’avoir une enfance extraordinaire.

J’étais passionné de tennis. Je jouais à haut niveau et dès l’âge de 9 ans, je voyageais partout en France pour participer à des compétitions nationales & internationales.

À l’âge de 13 ans, j’ai eu la chance d’être sélectionné en Pôle France avec les meilleurs joueurs de ma catégorie d’âge.

Je suis alors parti en internat, vivre à 700km de ma maman, je ne rentrais chez moi qu’un week-end par mois et le reste du temps, je jouais au tennis.

Je m’entrainais 5 à 7h par jour, je n’allais pas à l’école, j’étais en cours par correspondance et je sillonnais le monde pour faire des tournois.

À l’âge de 14 ans, j’ai remporté mon premier titre de champion de France.

Malheureusement, l’année de mes 15 ans, j’ai fait une mauvaise saison ce qui m’a amené à ne pas être sélectionné à l’INSEP et devoir rentrer chez moi après 2 années à vivre mon rêve pleinement.

C’était une terrible déception pour moi.

Être séparé de mes amis, savoir que je ne pourrai plus faire autant de tournois, car ma maman n’avait pas les moyens financiers & temporels pour me permettre cela, était difficile à digérer.

Je suis alors rentré dans une phase extrême :

Je m’entrainais seul, plus dur que jamais.

J’arrivais 1h plus tôt à l’entrainement que tout le monde, je repartais une heure plus tard.

J’étais extrême sur mon alimentation, je ne voulais passer à côté de rien.

Les 3 premiers mois de cette année étaient extraordinaires en termes de résultats : je jouais mon meilleur tennis.

Seulement, les gens autour de moi me trouvaient de plus en plus renfermé, de moins en moins joyeux, de moins en moins vivant, j’étais devenu une machine.

Jusqu’au jour où j’en ai eu marre.

J’arrivai un jour à l’entrainement, je fis exprès de faire n’importe quoi.

Au bout de quelques minutes, mon entraineur me demanda ce qu’il se passait.

Je lui répondis alors que je n’avais juste pas envie de jouer.

Il me dit alors de revenir quand j’en aurais envie.

Je pris mes raquettes et rentra chez moi.

Une semaine plus tard, je n’étais toujours pas retourné à l’entrainement.

Il m’appela et me dit de revenir.

Sauf que depuis ce jour-là, je n’eu jamais retrouvé l’envie de jouer.

J’arrêtai alors petit à petit le tennis.

Quelques mois plus tard, je décidai de reprendre ma terminale au lycée.

C’était le début d’une vie normale.

…mais aussi d’une descente aux enfers.

Je ne me reconnaissais pas dans ce que vivaient les adolescents de mon âge.

J’étais en manque de challenges inspirants pour moi, en manque d’adrénaline, en manque de stimulation, en manque de vie tout simplement.

Je n’étais plus nourri.

Ma seule stimulation, je le trouvais dans la nourriture.

Sauf qu’avec mon passé de sportif de haut niveau, des années de restrictions, c’est là que mon enfer a commencé.

D’un côté, ma seule stimulation était la nourriture & de l’autre ma plus grande peur était de grossir, car j’avais appris que grossir, c’était ne plus être performant, être exclu, ne plus pouvoir gagner.

Des années de compulsions alimentaires ont alors commencé à me faire vomir 10 à 15 fois par jour.

Ma vie tournait alors autour de la nourriture.

Mes études de finances n’avaient pas de sens pour moi, elles étaient là juste “pour me garantir un avenir” comme le disaient mes grands-parents.

Je n’avais pas de sens au quotidien, je ne pensais qu’à manger, mais j’avais peur de grossir.

La seule solution : me faire vomir.

Je savais alors que je me détruisais, mais je ne pouvais pas faire autrement.

Il pouvait m’arriver de me faire vomir 10 fois dans la journée.

À chaque fois, je me disais que c’était la dernière fois. Mais quelques dizaines de minutes plus tard, j’étais de nouveau en train de me faire vomir.

Ce fut la plus grande bataille à mener de ma vie.

C’est à ce moment où l’obsession de comprendre pourquoi est-ce que l’on fait ce que l’on fait a émergé.

Pourquoi y’a-t-il parfois un écart si grand entre notre comportement et nos intentions ?

J’ai alors tout essayé pour m’en sortir : Hypnose, méditation, coaching, EMDR, EFT…

Rien n’a fonctionné.

Jusqu’à ce je tombe sur une phrase de Nicolas Proupain qui a marqué un tournant de ma vie :

« Toute structure qui ne suit pas sa raison d’être s’autodétruit » - Nicolas Proupain.

J’ai alors compris que ma boulimie n’était qu’un symptôme, pas le véritable problème.

Et que depuis l’arrêt du tennis, j’avais suivi la voie tracée par les autres, mais cette voie n’avait pas de sens pour moi.

Je me suis alors intéressé au coaching, à l’entrepreneuriat, au développement personnel.

Cela m’a montré une issue

Une voie possible dans laquelle me réaliser.

C’est là que ma vie a changé et que mes symptômes en lien avec la nourriture ont disparu du jour au lendemain.

Comme si tous mes symptômes n’avaient été que pour cela :

Me montrer que je ne vivais pas la vie qui était faite pour moi.

J’ai lancé ma première entreprise, puis une seconde, puis en troisième tout en continuant à explorer les mystères de notre fonctionnement en parallèle.

Ma première entreprise était une entreprise qui enseignait la pâtisserie aux gens à travers la formation en ligne.

J’ai ensuite lancé une seconde entreprise qui accompagnait des sportifs de haut niveau à travers la préparation mentale.

Et la 3ème, NLI business, que j’ai encore et qui a pour mission d’aider ceux qui ont une expertise à en vivre grâce à un business en ligne.

Toutes ces entreprises avaient un point commun :

Permettre aux gens de réaliser ce qui est important pour eux et de maximiser leur potentiel.

Et aujourd’hui, je sens l’élan de partager à propos de tout ce que j’ai appris sur les différents domaines de vie à plus de personnes.

S’il y a bien une chose que ce parcours m’a appris, c’est que l’on peut tout apprendre et que peu importe d’où l’on part, il est possible de réaliser des choses extraordinaires qui font sens pour nous.

J’ai à travers toutes ces années exploré les mystères de notre fonctionnement, mais également ces mystères appliqués au business, à l’argent, au couple, à la famille, à la santé.

Cela m’a notamment permis de :

  • Créer une entreprise qui dépasse les 450k€/mois 14 mois après être partie de 0
  • Devenir multimillionnaire à 27 ans, alors que je vivais encore chez ma mère sans source de revenus à 23 ans
  • Voyager partout dans le monde et vivre plusieurs mois d’affilés en devenant résident dans 5 pays en 4 ans
  • Rencontrer une femme merveilleuse que j’aime de tout mon cœur, construire une famille avec elle, alors qu’à 23 ans, je n’avais encore jamais eu de copines et j’avais peur de finir toujours puceau à 40 ans
  • Développer une relation saine à mon corps et à la nourriture
  • Apprendre à me connaître tout simplement, et à m’aimer un peu plus chaque jour ❤️

Et tout ce que j’ai appris, j’ai envie de le transmettre à travers cet espace tout en étant au service de t’aider à maximiser ton potentiel d’épanouissement.

Peu importe ce que tu traverses aujourd’hui, je suis certain que tout ce que l’on traverse n’est qu’une opportunité pour s’aimer pleinement et se réaliser.

Si tu es encore là, merci de m’avoir lu et merci de me permettre d’aider les autres à travers ce que la vie m’a appris.